20151010_1038_Hai_Drying

Visite au négociant Hai Tanzania Ltd

9 novembre 2015 | Catégorie : Filières, Post-récolte

20151010_1119_Hai_Wharehouse_Gabriel_Metz

Les cinq négociants en cacao opérant dans le district de Kyela sont : Olam, Biolands International(racheté par Barry Callebaud en 2014), Mohammed Enterprises (MeTL), la Kyela Cooperative Union (KYECU) et Hai Tanzania.

Fondée en 2007, Hai Tanzania a exporté plus de 1000 tonnes de cacao en 2014, essentiellement vers l’Asie (Inde, Singapour, Indonésie) et un peu en Europe. Les exportations devraient pouvoir atteindre prochainement 1800 à 2000 tonnes. Hai vend du cacao certifié UTZ. Tout le cacao est organique. Hai s’approvisionne soit directement, soit via des agents et couvre le district de Kyela et deux districts adjacents. Le prix payé aux membres de groupes villageois disposant d’unités de fermentation correctes étaient de 4500 TZS le kilo lors de nos visites le 09 et 10 octobre 2015 (1,87 €/kg). Lors de nos visites dans les fermes nous avons constaté que les prix variaient de 3800 à 4500 TZS, avec Hai étant effectivement reconnu comme celui offrant souvent le meilleur prix. L’entrerprise s’efforce de développer des partenariats durables avec les planteurs, et coopére avec l’ONG TechnoServe.

Hai a un effectif de 30 employés permanents auxquels viennent s’ajouter jusqu’à 120 femmes employées au tri des fèves.

20151010_1028_Hai_Kyela_Wharehouse_Women

20151010_1120_Hai_Kyela_Warehouse

Selon Mr Chabruma C. Luhwavi, directeur général de Hai Tanzania, un des principaux problèmes à résoudre pour garantir un produit de qualité est le séchage. En effet, les fèves réceptionnées ont le plus souvent un taux d’humidité trop élevé. On a même pu constater parfois des sacs avec un taux atteignant 14% !

C’est pourquoi Hai complète systématiquement le séchage pour ne livrer que des fèves à 6.5% d’humidité maximum.

20151010_1038_Hai_Drying

Après un tri rigoureux des fèves, les sacs seront acheminés à Dar es Salaam, 1000 km de voyage en camion pour atteindre le port d’exportation.

Gabriel Metz

 

TAGS: ,

Laisser un commentaire

*


Veuillez renseigner la question :


Les commentaires sont soumis à la validation de l'administrateur, ils seront traîtés dans un délai maximum de 24 heures.